Terrorisme: vers une civilisation sécuritaire?

(texte publié [partiellement] par la Tribune de Genève du 19/9/2001, p. 24, sous le titre: "Révolution culturelle en cours")

Genève, 14 septembre -[Ciel bleu, gratte-ciel imposants, avion glissant doucement dans les airs, vision tranquille: quelques mètres plus loin et rien ne se passait...] Nous sommes en cours de révolution culturelle à la suite de cet électrochoc qui nous oblige à repenser les bases de notre civilisation.

Les guerres se feront de moins en moins avec des tanks et des avions contre des ennemis bien rangés en bataille comme à Marignan. La Suisse remet en cause son programme d'équipement militaire en ce sens (moins de budget pour les tanks et les vélos pour les soldats, plus pour les services secrets).L'information et l'informatique seront déterminantes. La guerre implique maintenant les civils, pris en otages, l'environnement (destruction discrète des forêts et des maisons de ceux qui ont d'autres valeurs), etc. C'est-à-dire qu'elle va être partout, à chaque coin de rue, dans chaque pays.

L'ennemi sera invisible, indétectable. La violence sera partout, discrète, tapie et hypocrite jusqu'à son éclatement. La violence n'est pas la solution et est immorale. Mais elle va augmenter et il faudra y répondre: soit par la fuite soit par l'attaque. Cela va impliquer de nouvelles formes de construction des villes, des avions, des voitures, des trains, des bus, avec sécurité renforcée (blindages des cockpits, des cabines de conduite des bus, métros, trains, etc.).

(censuré:)

[Les gens vont voter massivement pour les führers qui les sécuriseront. Ceux-ci ne lésineront pas sur les moyens, de sorte que la violence globale augmentera. La loi du plus fort s'imposera plus que jamais mais le plus fort sera celui qui mettra le plus gros grain de sable dans la machine des autres.

Le monde va se radicaliser et les camps vont se définir: plus de pays neutres. Il faudra choisir avec qui l'on est. La guerre mondiale va s'organiser peu à peu en trois blocs irréductibles: les Chrétiens, les Musulmans et les Asiatiques. Ces 3 blocs seront isolés et entreront en confrontation un jour ou l'autre, en termes nucléaires au besoin. Les survivants attendront le Grand Monarque puis le Messie promis. C'était sans doute écrit.]

Denis Bloud